Quand la publicité fait n’importe quoi musicalement…

Bonsoir à toutes et à tous !!

En ce moment, je vous parle beaucoup de musique car c’est quelque chose qui tient une place énorme dans ma vie (ben oui, je la pratique au minimum du lundi au vendredi toute la journée…) et c’est un sujet qui peut intéresser tout le monde !

184495_358564214242916_1629324280_n

Aujourd’hui, je vous retrouve pour parler de la publicité ! Je suis souvent étonnée par la manière dont est utilisée « la musique classique » dans ce domaine… En effet, je pense que les mecs derrières leurs bureaux qui créent un spot se disent juste que la musique sonne bien, fait chic et ne creusent pas plus loin… ça entraîne des choses assez comiques… Je vous laisse juger !

Musique : What Power Art Thou (aussi appelé l’air du froid ou le génie du froid), Henry Purcell
En gros, un génie demande qu’on le laisse mourir de froid !
De plus, cette oeuvre est interprétée par un homme et non une femme ! Il s’agit d’un haute-contre, mais à l’époque de Purcell, on castrait les garçons dès l’enfance pour qu’ils chantent aigus… Alors ?? Toujours envie de manger le saucisson maintenant ??

Musique : L’apprenti Sorcier, Paul Dukas
Pauvre Monsieur Dukas… Sa musique représente un sorcier qui essaye d’animer un balai (exactement comme dans Fantasia de Disney)… Mais il se retrouve à vendre du PQ…

Musique : La traviata, choeur des bohémiens, Verdi
Le titre de l’extrait donne bien l’idée de ce que Verdi a voulu représenter… Et il se retrouve à vendre des serviettes hygiéniques…

Musique : La flûte enchantée, Air de la Reine de la Nuit, Mozart
En gros, dans cet air, la reine dit à sa fille qu’elle sera reniée si elle ne tue pas Sarastros… On est loin du petit grain de riz tout léger…

Musique : Requiem en ré mineur III : Lacrimosa, Wolfgang Amadeus Mozart
Une musique magnifique et que j’aime particulièrement ! Mais un requiem = messe pour les morts… Toujours envie de vous parfumer ?

Musique : La chanson d’Olympia, Les contes d’Hoffmann de Jacques Offenbach
Hoffmann est amoureux d’Olympia, la « fille » du scientifique Spalanzani. Celle-ci s’avère en fait être un automate. Il vend à Hoffmann des lunettes magiques qui lui font voir Olympia comme une vraie femme.
Perso, si Olympia est la machine à laver et si la pub est la paire de lunettes, nous sommes des couillons !! ^^

Et au contraire, parfois, on a de bonnes surprises grâce à la pub !!

Qu’en pensez-vous ?

Bon week end mes râleurs et râleuses !
Bisous,
Marion

Advertisements

5 réflexions sur “Quand la publicité fait n’importe quoi musicalement…

  1. Oulala ! Mais t’es passé à côté de tout petite Marion !
    J’aime bien l’idée de lister les différentes reprises de musique savante (et non classique Oo ! ). Mais et il y a un gros mais ! Ton essai d’analyse n’est pas vraiment ni concluant ni pertinent !
    Il aurait fallu problématiser plus le « pourquoi » : pourquoi la reine de la nuit est utilisée pour les grains de riz alors qu’en surface une mère engueulant sa fille en contre fa n’a rien a voir avec du basmati ? Et c’est là où nous, musicologues avertis, on se réjouie, la reine de la nuit, l’air du froid et tous ces tubes sont enfin passés dans la culture courante. Car au fond qui se fiche de comment on connait une musique et si c’est en regardant les pubs de PQ et bien tant pis, tant mieux !
    Dans un monde où la culture disparait et où la plupart des français campent devant son poste de tv, on remercie les publicistes d’avoir songé à Mozart, Bach ou Verdi plutôt que de reprendre les hits du moment.

    Réfléchi plus loin ! =)
    Des bisous ! :*

    J'aime

    • Bonjour Marianne !
      Ayant fait musicologie, je vois tout à fait ce dont tu veux parler.
      Mon but n’était pas de faire une analyse poussée de la chose, mais juste de montrer aux gens d’où viennent ces musiques et ce dont elles parlaient.
      Personnellement, je ne suis pas ravie et hurle au scandale lorsque des grands classiques sont utilisés pour promouvoir du PQ !
      Certes, les gens connaissent un tout petit bout de l’oeuvre, mais ne savent pas ce qu’elle raconte, si c’est un opéra, une symphonie,…
      Je suis bien d’accord avec toi sur le fait que la culture disparaît !
      Mais il y a certainement une raison pour laquelle les auteurs des hits du moment ne sont pas utilisés pour vendre du PQ… Perso, je n’aimerai pas qu’on utilise ma musique pour ce genre de choses (attention, je ne me compare en rien à Mozart, Bach et autre auxquels je n’arrive même pas à la cheville ^^ )!
      Après, ce n’est que mon avis =)
      Merci d’avoir partagé le tient !
      Bisous

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s