Un été meurtrier à Pont-Aven

Bonjour les râleurs et les râleuses !

Je vous reviens avec un article littéraire ! Honte à moi, cela fait très longtemps que je ne vous en ai pas fait… Je compte bien me rattraper.

Aujourd’hui, je viens vous présenter un roman historique policier des éditions 10/18 : « Eté meurtrier à Pont-Aven » de Yves Josso.

1381208_489903781108958_1231583633_n

Résumé :

En cet été 1886, Paul Gauguin se rend pour la première fois à Pont-Aven, célèbre village qui accueille depuis longtemps déjà des peintres de tous les horizons. C’est dans cette atmosphère d’émulation artistique que Clémence va passer ses vacances au manoir de Rosmadec. Mais le meurtre d’un jeune modèle de la région vient ternir son séjour, d’autant que le principal suspect se révèle être Gildas, son ami d’enfance. Éprise de justice et certaine de l’innocence de son ami, elle va mener sa propre enquête. La jeune peintre consacrera son temps à rechercher le coupable, mais profitera aussi de son été parmi les siens pour perfectionner son art aux côtés du maître.

Mon avis :

Je me suis dirigée vers ce roman car il traite de peinture, un art que j’apprécie grandement. Et puis, il se passe en Bretagne, région que j’aime énormément !
Yves Josso a repris des lieux connus de Pont-Aven, mais également des noms (Rosmadec par exemple) pour rendre plus crédible son roman. On retrouve la Pension Gloanec qui a réellement hébergé Paul Gauguin durant son séjour à Pont-Aven. J’ai eu la joie de voir ce joli lieu lors de mon passage en Bretagne. Mais Yves Josso ne s’arrête pas à cela ! Il va même jusqu’à utiliser des archives et des lettres pour donner la parole à Paul Gauguin et ces confrères. Certains dialogues sont imaginés bien entendu, mais j’aime les petits détails historiques qu’apporte l’auteur.

IMG_3237-1024x682

Revenons-en au roman. Le rôle de Clémence, étudiante en peinture aux Beaux-Arts de Paris est sympa bien qu’un peu fleur bleu par moment. Car oui, Clémence est une jeune femme de bonne famille qui est très courtisée. Mais comment réussir à accepter l’idée que les hommes fassent leurs premiers ébats avec des filles de joies tandis qu’elle est obligée d’attendre l’homme qui l’épousera ? Mais voilà, Clémence est une jeune femme comme les autres qui ressent des pulsions. Comment gérer tout cela alors que son métier lui montre au quotidien de nombreux corps nus des modèles ?

Le personnage de Clémence me plait beaucoup. Mais il n’y a pas que lui : l’ami d’enfance et marin Gildas qui ne laisse pas Clémence indifférente, Madame de Rosmadec sa grand-mère qui tient d’une main de fer dans un gant de velours la demeure familiale, Lyssandre sa concertiste de mère, André le commissaire de Paris et son neveu Erwan le canadien, Julien l’abbé alcoolique (pas facile lorsqu’on manipule le sang du Christ au quotidien), le peintre Paul Gauguin,… Bref, plein de personnages plus divers les uns que les autres.

J’ai pris plaisir à lire ce roman bien que ce soit plutôt l’aspect historique et artistique qui m’ai plus, plutôt que l’aspect policier !

C’est un roman plutôt léger, mais qui se lit très bien ! Je conseil ce roman si vous êtes amoureux de la Bretagne et de la peinture !

Il existe 3 autres livres qui traites des aventures de Clémence : La noyée du Pont des Invalides, Les Captifs de Cornouaille et L’assassin des cathédrales. Je n’ai pas encore lu ces ouvrages, mais ça ne saurait tarder !

Connaissiez-vous ce roman ?
Et vous ? Quel est votre bouquin du moment ? N’hésitez pas à partager vos articles !!

Bisous les amis !
Marion

Advertisements

7 réflexions sur “Un été meurtrier à Pont-Aven

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s