Le harcèlement scolaire pas que des gamineries…

Bonjour les râleurs et les râleuses,

Aujourd’hui, je vous retrouve pour traiter d’un sujet qui me tient à cœur : le harcèlement scolaire.
J’en ai été victime 4 années durant lesquelles ma vie était devenue un enfer que je ne voulais plus affronter… Aujourd’hui, j’ai décidé d’en parler pour aider (à mon petit niveau) les personnes qui en souffrent !


Qu’est-ce que c’est ?

« Le harcèlement se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique[…]. Elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre.

Les 3 caractéristiques du harcèlement en milieu scolaire :

  • La violence : c’est un rapport de force et de domination entre un ou plusieurs élèves et une ou plusieurs victimes.
  • La répétitivité : il s’agit d’agressions qui se répètent régulièrement durant une longue période.
  • L’isolement de la victime : la victime est souvent isolée, plus petite, faible physiquement, et dans l’incapacité de se défendre

Le harcèlement se fonde sur le rejet de la différence et sur la stigmatisation de certaines caractéristiques, telles que :

  • L’apparence physique (poids, taille, couleur ou type de cheveux)
  • Le sexe, l’identité de genre (garçon jugé trop efféminé, fille jugée trop masculine, sexisme), orientation sexuelle ou supposée
  • Un handicap (physique, psychique ou mental)
  • Un trouble de la communication qui affecte la parole (bégaiement/bredouillement)
  • L’appartenance à un groupe social ou culturel particulier
  • Des centres d’intérêts différents »

Le harcèlement peut prendre plusieurs formes : 
– harcèlement physique (coups, bousculades, vol, racket, violences sexuelles,…)
– harcèlement moral qui se divise en 3 sous-catégories : harcèlement verbal (insultes répétées…), émotionnel (humiliation, chantage, ostracisme) et sexuel.
Cyber harcèlement (menace par téléphone/internet/SMS, propagation de rumeur, envoie de photos ou vidéos sur la personne,…). »

source trouvée sur le site http://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/

Pour ma part… 
J’ai été victime durant des années de violences verbales et émotionnelles qui à l’époque étaient jugés comme des gamineries… Chaque jour, je supportais des remarques sur mon physique (« sac d’os », « achète-toi des brosses à cheveux », « j’ai trouvé de la paille, ah, non, c’est juste Marion », « la moche »…), sur mon « manque d’intelligence », des surnoms tous plus inventifs, blessants et rabaissant les uns que les autres… J’ai eu quelques violences physiques (jetée de ma chaise, mes vêtements peints…) mais ça a été tout de suite stoppé… Et heureusement pour moi !

Qu’est-ce que j’avais fait pour « mériter tout ça » ?
Rien… j’étais timide, des cheveux très épais (je ne savais pas les entretenir à l’époque), un style à moi et surtout je ne répliquais pas… Lorsque cela dure 4 ans, on finit par croire ce qu’on entend ! On se dit que : oui, en effet, je dois être moche et conne pour qu’on me le dise en permanence… ça doit être la vérité… Et puis, lorsqu’une prof se met à dire que « tu n’es qu’une artiste qui n’arrivera jamais à rien dans la vie » tu te mets à te détester ! Le mot artiste était devenu une véritable insulte !
Je suis tombée en dépression… et être sous antidépresseur lorsqu’on a 12 ans, ce n’est pas facile à vivre ! Mon statut de « moche/conne » a très vite évolué en « la folle »… Au départ, c’était dans ma classe, puis c’est le collège presque entier qui m’a surnommé comme ça… On chuchotait à mon passage, riait, me regardait en coin… Des rumeurs à mon sujet sont apparues…

Comment ai-je surmonté ça ?
J’en ai parlé… Mes parents ont rencontré des profs, la direction et à chaque fois, ils avaient la même réponse « ce sont des gamineries, ça passera… ». Car oui, il y a un peu plus de 10 ans, personne ne parlait de cela. J’étais juste considérée comme faible… J’ai été prise en charge par une psy avec qui j’ai énormément parlé… Elle m’a montré que j’en avais dans le crâne (mes parents avaient beau me le dire, je pensais qu’ils me disaient ça car j’étais leur fille) et que j’avais le droit de dire STOP ! J’ai résisté/lutté 4 ans dans ce collège. Je ne voulais pas que les gens qui me faisaient du mal « gagnent » car j’avais ma place là-bas et surtout, ma passion s’y trouvait ! J’avais intégré une classe spéciale musique dont les cours me plaisaient énormément et me faisaient du bien ! C’est à cette période que je me suis tournée vers les arts pour m’exprimer et extérioriser ce que je ressentais.

Est-ce que j’en veux à ces agresseurs ?
Non, car je pense qu’à l’époque, ils ne se rendaient pas compte (pour certains) du mal qu’ils pouvaient faire… Et puis, c’est grâce à eux qu’aujourd’hui je sais me battre ! Je n’ai toujours pas confiance en moi (et ça risque de ne jamais changer) mais j’ai réussi ma vie : j’ai BAC+5 (pas si conne que ça finalement…), un métier qui me plaît au plus haut point, une famille et des amis en or… Et c’est également grâce à eux que je suis attentive à ce genre de choses avec mes élèves ! Que je les pousse à travailler dans le respect de l’autre et de soi, que je les encourage dans leurs passions…

Que faire en cas d’agression ?
En parler (que vous soyez agressés ou que vous ayez vu une agression) !! Le gouvernement a mis en place des moyens de soutien pour les victimes et il existe des punitions pour les agresseurs et les établissements ! Rendez-vous sur le site Agir contre le harcèlement à l’école, sur la page facebook du site et sur la page Harcèlement scolaire : venez briser le silence (qui propose plein de témoignages).
Et surtout, il existe un « n° stop harcèlement » qui vous permet de rentrer en contact avec des gens compétents et qui peuvent aider : 0808 807 010 Et en cas de cyber harcèlement, vous pouvez contacter le numéro suivant 0800 200 000

Cet article n’est absolument pas fait pour qu’on me plaigne ! Je ne cherche aucune pitié ou compassion ! J’assume les bons et les mauvais moments de mon passé. J’avais besoin de partager mon expérience et surtout, dire aux victimes : vous n’êtes pas seuls ! Personne ne mérite de subir des violences quelles qu’elles soient !! Il y a toujours une solution à un problème ! N’ayez jamais honte de ce que vous êtes !

Je vous retrouverai en fin de semaine pour un article un peu plus joyeux et futile ! =)
Bisous
Marion

Advertisements

12 réflexions sur “Le harcèlement scolaire pas que des gamineries…

  1. Comme je comprend … Je ne sais pas si tu te rappelle mais j’étais arrivée en cours d’année dans ta classe, et bien c’était pour ces raisons là ! (que je ne raconterais pas ici)!
    Et moi j’ai au la chance d’avoir une maman qui m’a cru tout de suite et qui m’a changé d’école (ce qui n’ai pas forcément une mauvaise solution en soi) sachant que le personnel de mon collège ne m’a absolument pas cru !!
    Enfin tout ça pour dire qu(il ne faut pas baisser les bras et en parler !! Et je pense que n’importe qui peut faire l’affaire vraiment, chaque personne peut avoir un rôle à jouer !
    Puis bien sur ne pas croire à toutes ces choses répétées inlassablement !! Moi aussi j’ai réussi dans la vie et je suis fière d’être la personne que je suis maintenant, et OUI tout ça m’a servi!!!
    Bisous, Fanny

    J'aime

  2. C’est un témoignage très intéressant, le harcèlement à l’école peut détruire une personne si elle n’est pas bien entourée ou prise en charge. ça m’arrivait au lycée qu’on se moque de moi, j’entendais les gens glousser et ricaner à mon passage, on me faisait des remarques sur mes vêtements (entre autre). J’ai toujours été du genre à ne pas me laisser faire et quand j’ai confronté les instigatrices de ces moqueries répétées, elle m’ont simplement dit que c’était pour passer le temps et que si ce n’est pas moi, ça sera quelqu’un d’autre de toute façon. J’ai été extrêmement choquée et dépitée d’entendre des propos pareils. Heureusement, un professeur la conversation et a tout de suite réagi en remplaçant son cours par un discours sur les comportements et le harcèlement. La prof principale est aussi intervenue ce qui a permis de stopper ces personnes de continuer à harceler qui que ce soit.

    J'aime

    • Heureusement qu’il existe certains profs attentionnés et à l’écoutes des élèves !
      Ce serait vraiment super que les profs soient former sur le harcèlement et sachent repérer et agir en conséquence… ça éviterai certainement des cas de harcèlement…
      Bisous et merci pour ton témoignage !

      J'aime

  3. Coucou Marion,

    Joli témoignage. Je regrette en effet que ce genre de comportement ne soit pas traité plus sérieusement. En Angleterre, lorsque j’étais prof, nous avions des réunions pour parler du « bullying » (c’est comme ça qu’ils appellent le harcèlement scolaire ici) mais en parler ne règle pas le problème il faut agir. J’ai vu des cas de harcèlement scolaire mais bizarrement chaque fois que je l’évoquais à mes collègues ils faisaient la sourde oreille et, comme tu le dis, ils pensaientt que c’était des « gamineries » alors que je voyais bien que c’était plus que ça.

    Je me souviens notamment d’une petite, très très timide dont tous les élèves se moquaient car elle était issue d’une famille pauvre. Elle ne portait pas toujours des vêtements propres et je me souviens d’élèves qui refusaient de s’asseoir près d’elle. Je les ai réprimandés mais ils étaient immatures (et stupides). J’ai discuté avec cette élève, je l’ai encouragé à ne pas se laisser faire, à en parler mais cela n’a pas changé grand chose. J’ai quitté l’école et je me demande ce qu’elle devient…

    Je pense que tout passe par l’éducation et je pense qu’il est important de faire prendre conscience aux enfants que les mots peuvent blesser. D’ailleurs ce n’est pas que les enfants qu’il faut éduquer, ce sont les parents aussi.

    Merci d’avoir partagé ton témoignage.

    Bises

    J'aime

  4. je vien de relire ton article et je m’excuse de commenter si tardivement j’ai envie de te dire que tu as eu raison de t’exprimer sur ce sujet car maintenant de plus en plus en plus de bouches s’ouvrent à ce sujet et ce mal qui ronge aussi la scolarité de certains élèves!!
    Ton témoignage je pense est très utile pour celles et ceux qui en sont victimes et aussi les auteurs de ces faits !!!!

    J'aime

  5. Je me rappelle au lycée, je te trouvais très intelligente (tu avais tout le temps de bonnes notes!) et « artiste » déjà, dans le bon sens du terme! 🙂
    Je viens de découvrir ton blog avec étonnement, ça fait bizarre de voir quelqu’un que l’on a connu être connue ! Lol
    J’espère en tout cas que tout vas bien pour toi 🙂
    Bisous !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s